internet en campagne

Publié le par bénédicte

Donc nous avions commandé internet par le satellite. Il semble que père Noël ou St-Nicolas vont devoir s'en occuper. Il y a rupture de stock paraît-il. De quoi, je ne sais pas. Autant traiter directement avec la mafia russe, ils ont de tout à ce qu'il paraît, alors un satellite!. Je pourrais les payer en nature,ici c'est pas ça qui manque. je pourrais peut être essayer avec le tambour de la machine à laver?

Alors on s'est baladé avec l'ordi dans la maison, tel le sourcier et sa baguette. Donc dans la grange, entre la batterie et la balançoire, le mac (osaure) posé sur mon bureau de jeune fille (qui avait déjà servi à des petites anglaises, c'est vous dire le contraste d'époque) capte le wifi du kiboutz.


On pense le relier à un vélo d'appartement qui produirait l'électricité. Vous rigolez mais ce sont les innovations pour l'habitat de demain.

Bon ce qui compte c'est que les chroniques calenduliennes parviennent aux citadins et citadines qui risquent de virer au gris, sans leur dose régulière. Ce n'est quand même pas grave si je dois les écrire avec des moufles parce qu'on a pas plus de nouvelle du chauffagiste que du Stuv poele belge que voici


Moi je vous dis qu'on va avoir une belle St-Nicolas cette année.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article